Zoom sur le Ville & Transports du 24 décembre 2008

2008 Année servicielle

Le vélo dans le chiffres, le vélo dans les faits
Le vélo a été le grand absent du Grenelle de l’Environnement, notamment parce que les chiffres de ses bénéfices en terme de CO2 semblent faire défaut. Dans les faits cependant, la réadoption du deux roues dans les métropoles comme dans les petites villes du territoire est flagrante, de même que les effets écologiques qui en résultent. Leçon de 2008, cet essor réside d’abord et avant tout dans la conquête par le vélo du secteur serviciel.

Guillaume Pépy,  » Un voyage de porte à porte « 

Pour le président de la SNCF, 2008 marque le passage à l’ère de la mobilité durable. Pour offrir à ses  clients une liberté complète dans les déplacements, la SNCF prône aujourd’hui une politique intermodale et propose toute une palette de transports qui puissent se combiner à ses trains, pour un voyage toujours plus fluide.

« Le droit d’être piéton »
Vinci Park se fait remarquer avec sa nouvelle campagne de pub pro-piéton, qui s’appuie notamment sur sa filiale d’auto-partage, Okigo. « Le droit d’être piéton, c’est d’avoir une voiture sans être prisonnier de sa voiture. VINCI Park développe l’auto-partage en créant Okigo » lit-on sur une première affiche, « le droit d’être piéton, c’est le droit de redevenir piéton quand on le souhaite. VINCI Park crée aussi des parkings pour les deux roues » lit-on sur une seconde et « le droit d’être piéton, c’est le droit de laisser sa voiture où on veut quand on veut. VINCI Park ce sont 480.000 places de parking en France ». Les parkings, nouvelles plates-formes d’inter-modalité affichées.

Spécial TER, entretien avec Jean-Pierre Farandou

« La hausse du prix du pétrole a fait gagner deux ou trois points à la progression de la fréquentation du TER (sur une hausse de 7 à 8%) », explique le patron de SNCF Proximités. Cette fréquentation doit d’abord au coût respectif d’un même trajet en train et en voiture ; le second coûterait deux à trois fois plus cher que le premier, et doit aussi aux multiples services introduits par la SNCF dans ses trains. Avec MooviTER, inauguré en Bretagne, le transporteur veut faire du voyage un temps intelligent en y déployant Internet et des services multimédias personnalisés, des jeux pour les plus jeunes, et un mobilier aménageable en fonction de la situation et des usages.

Publicités

janvier 9, 2009. Étiquettes : , , , , , , . Chronos. Laisser un commentaire.

Zoom sur le Ville & Transports du 10 décembre 2008

La prime transport étendue au vélo
Le dispositif de la prime transport s’applique désormais aux utilisateurs de systèmes VLS ou de location classique, selon un amendement du député Philippe Gougon : « Ce qui m’importe, c’est la reconnaissance du vélo comme moyen de transport, l’institution d’un principe nouveau d’égalité entre les différents modes. »

Lille Pass d’Or au Palmarès 2008 : une nouvelle billettique, vers un « passeport métropolitain » ?
Des cartes à puce sans contact devraient remplacer les titres de transport lillois à l’horizon 2011-2012. La révolution ? Un support commun pour accéder aux réseaux urbains des différentes agglomérations de la région, aux services interurbains et aux TER, et aussi aux parkings, au système de vélos en libre service et aux taxis !

Nantes : auto-partage et vélos en libre service, Pass d’Argent au Palmarès 2008
Une solution originale, un service d’auto-partage (Marguerite) fondé essentiellement sur Internet a d’abord proposé 11 stations et 30 voitures dans l’hyper centre-ville, mais face aux demandes de nouveaux utilisateurs, trois stations seront ajoutées à la fin de l’année. Parallèlement, un système de vélos en libre service (bicloo) de 79 stations et 1.326 vélos a été déployé par JCDecaux dans la ville dans une logique multimodale.

Rhône-Alpes : la pionnière du cadencement, Grand Prix des Régions LVDRI au Palmarès 2008
La région est la première en France à avoir organisé tous ses TER sur un système de cadencement, une circulation des trains à un rythme soutenu et régulier à la minute. 80% des personnes interrogées estiment que le système leur apporte « plus de lisibilité et de simplicité dans l’utilisation des TER ». Hausses de fréquentation au rendez-vous : +13% en juillet et en septembre ! Le système est appelé à s’étendre.

décembre 17, 2008. Étiquettes : , , , , . Chronos. Laisser un commentaire.

L’automobile, un transport public ?

Et si la voiture était aussi un transport public ? Après tout, le vélo, à travers le vélo libre-service, est déjà un transport public ouvert à tous. Après tout, même le covoiturage est aussi une forme de transport public. Ce qui était un impensé, sinon une hérésie il y a quelques années, commence à faire sens. Portée par des politiques d’intégration physique et tarifaire, l’autopartage s’insère lentement dans les réseaux de transport publics. Complémentaire plutôt que concurrentielle, adaptative  et opportuniste plutôt que régulée au métronome, la voiture « libre-service » étend la puissance du réseau des transports publics vers les « interstices », les zones et les temporalités mal desservies. Avec son dossier « Auto soit louée », Transport Public a enquêté sur les différents services en place. Chronos répercute et prolonge l’investigation à travers la France et ailleurs.

Revue détaillée des clés du succès de la voiture en partage.

L’intégration physique. La voiture en partage a besoin de s’adosser aux dispositifs existants. Elle s’intègre dans des hubs de transports favorisant la création de « chaînes de mobilité » comme à Montpellier. La régie des transports (TaM) et le service privé d’autopartage Modulauto agissent de concert pour implanter les nouvelles stations à proximité des nœuds de transports. Ce point est fondamental.

L’intégration tarifaire et transactionnelle. Partager des lieux ? Oui. Partager des abonnés et des tarifs ? Aussi, évidemment ! A Lyon (Autolib’), Rennes (City Roul), Nantes (Zenius et Marguerite ) et à Lille (Lilas), les services d’autopartage sont pensés en intégration avec les autres modes. L’Alsace (Auto’trement) et l’agglomération de Montpellier vont plus loin en proposant un abonnement combiné entre le rail et les roues.

Modulauto - Lea Marzloff

Quels modèles de gouvernance ?
Aux Etats-Unis (ZipCar) ou en Suisse (Mobility), le départ a été pris il y a longtemps (neuf ans déjà pour ZipCar qui atteint déjà un parc de 5500 véhicules et 350.000 abonnés). En France, les réseaux d’autopartage démarrent. Ils comptent de 20 (Lille, Grenoble) à 110 véhicules pour Okigo (Vinci Park et Avis) à Paris. Ils se pensent à l’échelle des villes, des agglomérations ou des territoires, mais pas à l’échelle du pays comme Mobility en Suisse. Développé à l’origine sous forme d’association ou de coopérative, le statut de l’autopartage se structure, s’industrialise, se systémise. Grenoble et Toulouse (Mobilib) créent des sociétés coopératives d’intérêt collectif (SCIC). Cas unique en France, l’Autolib lyonnais est une société d’économie mixte dont le principal actionnaire est le Grand Lyon. Les grands opérateurs se placent : la RATP, la SNCF, Vinci Park et Avis ont annoncé leur groupement pour répondre à l’appel d’offre parisien. De son côté, le groupe Bolloré  lancent deux expérimentations à Strasbourg et à Rennes, tandis que Veolia participe à la gestion de Liselec à La Rochelle, un réseau de voitures électriques en libre-service.

L’autopartage est en marche et de nouveaux défis se profilent déjà. Comment rendre les systèmes dynamiques et intelligents ? Vulog propose déjà des solutions avec des voitures géolocalisées et non-adossées à des stations, ouvrant la voie à un autopartge dynamique, peut-être à même de gérer le très controversé one way (Entretien avec Georges Gallais, VU Log, Vers une voiture servicielle et logicielle). Plus largement, comment la puissance publique peut-elle favoriser l’usage de la voiture en libre-service ? La proposition de loi de Roland Ries tendant à promouvoir l’autopartage est bloquée au Sénat depuis 2006 ! Les autorités organisatrices ont dans leur main les clés de l’autopartage : stationnement préférentiel, voies réservées, intégration transactionnelle, etc. Lille montre l’exemple et prépare pour 2012 un « passeport métropolitain » qui ouvrira les portes des piscines, des parkings et des transports publics, voitures comprises !

Pour finir sur une note de musique, une courte et non moins drôle publicité pour Mobizen

Léa Marzloff et Philippe Gargov

décembre 11, 2008. Étiquettes : , , , , . Chronos. Laisser un commentaire.

Zoom sur le Ville & Transports du 15 octobre 2008

Le nouvel ordre de la mobilité
La crise est à l’origine du rapprochement des deux cultures du transport, individuelle et collective. Au salon de l’Automobile, 30% de l’offre se concentre sur l’écomobilité. Il ne s’agit plus de l’affronter mais de l’intégrer dans une offre cohérente de transport.

RATP, trafic à la hausse

20 000 voyageurs en plus chaque jour, c’est le résultat d’une politique de renforcement et de diversification de l’offre du transporteur.

La voiture dans la chaîne de l’écomobilité

« La clientèle de l’autopartage a changé, explique Philippe Ratto, président de la Caisse Commune depuis son rachat par Transdev. Le public s’est élargi. L’autopartage est en train de devenir un produit avec des clients en attente d’un meilleur service, d’une tarification adaptée ». Les opérateurs de mobilités l’ont bien compris, l’heure est à l’industrialisation et à la constitution de parcs automobiles, le marché se structure, les appels d’offre attirent de nombreux candidats. « Le voyageur est de plus en plus demandeur d’un offre globale, ce qui amène les protagonistes du transport à regarder au-delà de leur champ d’action traditionnel » analyse Nicolas Le Drouaec, fondateur de Mobizen.

Le site d’information du trafic de la Cub fait peau neuve
Le site de la communauté urbaine de Bordeaux (Cub) s’enrichit : auto-actualisation de l’info trafic sur des cartes dédiées, taux de remplissage des parcs de stationnement et alertes mail en cas d’incidents sur la voie publique.

Sécurité routière : les chiffres comparés des capitales européennes

En ville, s’il y a moins d’accidents impliquant des voitures, un mort sur deux est un piéton ou un cycliste. Ceux que les Anglais appellent les « podestrians » (contraction de Ipod et de pedestrian), absorbés par la musique, représentent un nouveau type d’usagers particulièrement vulnérables.

Chambéry-métropole : plus de places à la vélostation

La nouvelle consigne à vélo de la gare SNCF compte 100 places organisées sur une double hauteur, 30 casiers à accessoires et 8 prises électriques pour les vélos qui en auraient besoin. Accessibles par badge, 7/7j de 4h20 à 0h45 : en 15 jours, les 2/3 des places étaient réservés pour des abonnements.

octobre 24, 2008. Étiquettes : , , , , , , , . Chronos. Laisser un commentaire.

Zoom sur le Ville & Transports du 1er octobre 2008

Livraisons : la Petite Reine s’exporte à Genève

A Genève, l’Ecomotrice se place comme une alternative aux livraisons motorisées, innombrables et polluantes. Assurant le relais entre les entrepôts de stockage suburbains et les détaillants du centre-ville, ses 5 Cargocycles sont assignés à des zones dont chacune possède sa plate-forme de livraison. Ils mutualisent ainsi les flux de transport.

Autopartage : Marguerite s’enracine à Nantes

Avec 11 stations et 30 voitures dans le centre de Nantes, Marguerite espère attirer 300 abonnés d’ici un an. Le client voyage avec son abonnement mensuel de 9,90 €/mois, carburant compris. Il a accès à d’autres avantages : accès à des aires piétonnes, heures gratuites dans les parkings payants, tickets de tram et de bus.

Accidents parisiens : les chiffres 2007

Diminution de 21,5 % du nombre de cyclistes tués dans la circulation en 2007, selon l’Observatoire national de la sécurité routière. Mais à Paris, le nombre de tués et de blessés a augmenté l’an passé, alors que le trafic cycliste a augmenté de plus de 30% dans la capitale. Sur les 5 décès cyclistes, 3 mettent en cause un poids lourd tournant à droite.

Strasbourg adepte du comptage des vélos

Avec une station de comptage sur sa piste cyclable la plus empruntée, Strasbourg attend des chiffres fiables et les analyses gérer son réseau de circulation (exemple, le réglage des feux de signalisation). Heures de pointe, incidence du temps sur les comportements cyclistes, principaux trajets.

Bornes de stationnement limité

500 bornes de Parking Minute, soit plus de 1000 places de stationnement, sont déjà installées en France (système déjà présent en Espagne et au Portugal). L’idée consiste à trouver une place facilement près des commerces tout en maintenant la rotation constante du stationnement en y instaurant une durée limitée. Des capteurs au sol, 15 minutes, puis 3 minutes de délai, la police municipale est ensuite prévenue.

La relation client passe au vert chez Veolia

Veolia lance le programme « Objetif : vert » après de ses agents. Le but est de ramener un client du « rouge », car contrarié, au « vert », le voyageur est en confiance. L’opérateur souhaite développer une réelle culture d’entreprise autour de la relation client.

octobre 3, 2008. Étiquettes : , , , . Chronos. Laisser un commentaire.

L’automobiliste cherche la maîtrise

Veille des vacances du 8 août au 5 septembre 2008 (1)

BusinessWeek
BusinessWeek

La pratique de la voiture diminue. Le kilométrage automobile baisse. La consommation de carburant dégringole. La production automobile chute. Bonne nouvelle : la mortalité liée à l’automobile poursuit sa baisse. Les constructeurs automobiles rament. L’autopartage et le covoiturage sont en vogue, à travers le monde, et sous plusieurs formes. Les entreprises s’y mettent. La voiture électrique débarque à Tokyo avec un réseau de bornes de recharge. Daimler et RWE s’y collent en Europe. Les automobilistes veulent moins de voitures, des voitures économes et accessoirement des voitures propres. En fait, c’est l’écosystème de la voiture qui bascule sous la pression des usagers. L’étude Fiat/BVA atteste ce point de vue. Les Etats-Unis ne sont pas en reste et s’érigent précurseurs d’innovations en matière automobile. Mais  pour tous, le chemin sera long.

businessweek.com – Zipcar: So Far, Profits Are Zip : Zipcar a connu une croissance de 80% en 2008 pour atteindre 300.000 abonnés.

lesechos.fr – Les grands constructeurs auto américains demandent une aide : Le dévissage se poursuit : GM, Ford et Chrysler pourraient encore encaisser un recul de leurs ventes compris entre 24% et 30% en août.

liberation.fr – Frais partagés, trajet moins cher : Partagez votre voiture et roulez moins cher

Le Monde.fr – Rouler moins ou rouler « malin » ? : Le débat se déporte sur le comportement des automobilistes. L’idée selon laquelle ils utiliseraient moins souvent leur véhicule commence à prendre tournure.

lexpansion.com – 1000 bornes pour voitures électriques seront installées à Tokyo : 5′ batteries lithium-ions rechargeables suffisent pour fournir une autonomie permettant de parcourir 40 kilomètres.


Le Monde.fr – Des voitures « intelligentes » pour les Européens : L’exécutif européen souligne l’économie des « voitures intelligentes » : 24 % du temps de conduite se passe dans des bouchons, pour un coût annuel global qui représenterait 80 Md€ en Europe en 2010.

Streetsblog – How Do We Make Clean Transportation Part of the National Discussion? Obama est prêt à aider les constructeurs automobiles à innover.

Fiat Neo-conducteur : Etudes BVA / Fiat, NEOCONDUCTEURS: une révolution «en route», une nouvelle façon de se conduire.

lesechos.fr – Daimler et RWE vont lancer dès 2009 un réseau de recharge électrique pour autos : Le constructeur automobile et RWE vont lancer dès 2009 un réseau de stations de recharge pour de futures voitures électriques Smart dans plusieurs villes européennes, selon le « FT Deutschland ».

septembre 5, 2008. Étiquettes : , , , , , , , . Chronos, Veille Delicious. Laisser un commentaire.