Cocktail béninois : le chaos organisé

Cotonou. Capitale économique du Bénin. Les voitures et les motos pullulent sur les routes et les trottoirs. Nous sommes quatre, assises à l’arrière d’un taxi-voiture à partager un foulard, posé sur nos bouches, pour atténuer les odeurs nauséabondes de la pollution, sous le regard amusé du chauffeur. Nous croisons des Zemidjans (taxis-motos). Le gouvernement souhaite supprimer une majorité de ces taxis-motos, trop polluants à cause de l’essence frelatée vendue illégalement au bord des routes. Pourtant, plus une seule ville du Bénin ne fait l’économie des Zemidjans. A la fois économiques, rapides et complémentaires des autres moyens de déplacement, ils sont incontournables. Les Zemidjans, « Emmène-moi vite » en fon, dialecte du Sud du Bénin, favorisent aussi l’intermodalité avec les pirogues à moteur, les bus, etc. En outre, les Zemidjans centralisent et redistribuent l’information collectée au fil des courses. Dans n’importe quelle situation, ne pas hésiter à s’en remettre à eux pour vous guider ou vous donner les informations internationales, nationales et locales.

Dans un pays où tout le système de déplacement semble chaotique, un dispositif informel – un cocktail à la béninoise – s’est mis en place qui respecte naturellement des principes universels de mobilité. Sa déclinaison est modeste en France, mais elle existe soit en location autonome, soit en moto accompagnée, ce ne sont pas les mêmes tarifs… ni la même essence.

Cotonou, à côté de la plage Fidjrossé
Advertisements

novembre 4, 2008. Étiquettes : . Chronos.

Laisser un commentaire

Be the first to comment!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :