Le coût des transports sur les choix immobiliers ou la fin des « desperate housewives »

« The Housing + Transportation Affordability Index » est un calculateur développé par les Américains du CNT, Center for Neighborhood Technology pour éclairer et responsabiliser les citoyens. C’est aussi un outil web innovant qui mesure le coût réel du logement en y ajoutant le coût masqué du transport. Dans ce calcul, au prix au m2 s’ajoute le coût des transports entre la résidence et les centres d’attraction. Dans ce raisonnement, le poste « logement » – en moyenne 30% du budget d’un ménage – s’approche toujours en moyenne de la moitié du budget to lorsqu’on y ajoute le poste « transport ».

L’outil mis au point par CNT prend en compte le prix des mobilités : le plein d’essence, mais aussi l’offre et le prix des transport en commun autour de l’habitation. Pour jouer avec cet « affordability index » et voir les résultats autour de 52 agglomérations américaines, c’est par ici. L’intérêt économique à se rapprocher des centres urbains bien desservis – qui ne se confondent pas nécessairement avec les villes-centre – saute au yeux ; les banlieues résidentielles à la « Desperate Housewives » deviennent inaccessibles aux classes moyennes.

Dans la même veine, les développeurs anglais de mysociety.org travaillent sur des « travel-time map » super bien fichues où l’on comprend en deux clics qu’on peut à la fois vivre loin (en distance) et vivre près (en temps) et vice-versa. Comme tous chercheurs qui se respectent, ils ont décidé de complexifier la chose en entrant le facteur prix dans une carte temporelle et interactive de Londres. C’est complexe, un peu déroutant mais efficace. D’un côté, on joue du budget et de l’autre du temps limite que l’on accepte de passer dans les transports.

En anglais ça donne : « we have produced some interactive maps that allow users to set both the maximum time they’re willing to commute, and the median house price they’re willing or able to pay ». Pragmatique, non ? Les cartes se déclinent pour les cyclistes, les usagers des transports en commun et les accros à la voiture. Les vertus pédagogiques de la démarche n’ont pas échappé au pragmatisme anglo-saxon. On attend une initiative française en la matière, histoire de donner aux usagers des transports des bases de réflexion sur leurs arbitrages immobiliers et les amener à reconsidérer leur choix quand ils doivent ou peuvent en faire.

Advertisements

septembre 18, 2008. Étiquettes : . Chronos.

2 commentaires

  1. RenaLId.com :: Revue du Geoweb et de la géolocalisation de la semaine replied:

    […] coût des transports sur les choix immobiliers Article très intéressant sur le coût des transports dans le choix d’un bien immobilier, avec des exemples d’applications cartographiques “travel-time map” vraiment […]

  2. CNT Press Mentions September 2008 : Center for Neighborhood Technology replied:

    […] – September 22, 2008 Westward Halt! Gas Prices Slow Expansion Chicago Tribune – September 21, 2008 Le Coût des Transports Sur les Choix Immobiliers ou la Fin des “Desperate Housewives” Trajectoires-Fluides – September 18, 2008 Rich and Sadhu (photo) Flickr – September 18, 2008 Thirty […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :