Un train d’avance. Comment faire plus avec moins ?

Il y a un an Jean-Louis Jourdan donnait un entretien à Chronos (des liens sur les rails) qui célébrait l’usage du numérique dans les transports : Il nous permet de penser autrement nos offres et d’individualiser l’usage du transport public. Le dernier Netxplorateur Videolab fait parler le même Jean-Louis Jourdan, Directeur Innovation et développement durable de SNCF Proximité, sur les développements de ces perspectives maintenant proches de l’aboutissement. Quand il parle de « relatif optimisme » pour les perspectives de la SNCF, c’est … un euphémisme.

Pour regarder la vidéo, cliquez sur l’image.

On a la chance d’avoir des croissances de l’ordre de 5 à 7% par an. […] Avec internet, on a à inventer de nouvelles formes de gouvernance avec le public, les clients et les institutions. On a à mobiliser le personnel dans des formes de travail collectif qui sont nouvelles. […] On teste cette année – c’est un scoop – un concept de train du futur communiquant de demain. MooviTER sera exposé au salon Innotrans de Berlin en septembre. Décoiffant ! internet mobile, des bornes, des jeux, des espaces réaménageables … les liaisons sol-bord à grand débit permettent d’offrir des ressources qu’on n’a jamais vues pour l’instant. […] On a développé des moyens pour faire plus avec moins de ressources. On peut offrir plus de mobilité avec moins d’impacts sur l’environnement … beaucoup de mobilité virtuelle, la capacité à être à plusieurs endroits à la fois, la capacité à être reconnu, la capacité de tout faire en tout lieu en tout moment… […] Les clients ont des références qui sont celles de la voiture ou du domicile et cela tire vers le haut, forcément les services qu’on a à mettre en place.

Outre les développements du numérique, on retiendra la forte perspective « mobilité libre et durable », dit autrement comment faire plus avec moins. Jean-Pierre Farandou, directeur général délégué de SNCF Proximités développait récemment un discours du même ordre dans les colonnes des Echos Quel avenir pour les TER ?. Il évoquait une amélioration des taux d’utilisation ! Nous envisageons un quadruplement du trafic TER d’ici 20 ans. Pour transporter 4 fois plus de personnes, il faudra faire des infrastructures nouvelles mais pas forcément 4 fois plus d’infrastructures. La réponse ? Ce sont les intelligences et d’abord celles du numérique.

Et puisque nous sommes dans les trains et que nous sommes aussi en vacances, une suggestion : prenez le temps d’aller lentement et d’écouter le train. Turbines, michelines, tégévé, sandwiches… les voyages en train forment l’imaginaire. Train d’union, une brève histoire racontée par des bruits tirés des archives sonores de la SNCF, avec la voix de Simone Hérault (la voix de FIP et de la SNCF). Délicieux !

Advertisements

juillet 31, 2008. Chronos.

Laisser un commentaire

Be the first to comment!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :