Les distances du temps, des budgets… Et des empreintes environnementales ?

Après avoir choisi un point de départ et les ingrédients de sa carte, le site Personal World Map livre sur une mappemonde le territoire qui répond à la requête. La carte se modifie pour traduire les isochrones (points accessibles en un certain nombre d’heures) ou d’autres paramètres (iso-distance et iso-euros !). La carte devient autant un outil d’anticipation, d’imaginaire que de composition personnelle.

Où puis-je aller pour moins de 300 euros ?

myworld3.png

L’aspect expérimental ouvre des perspectives. On imagine sa complémentarité avec les moteurs de recherches de voyages et d’itinéraires ou l’exploration des dimensions locales (voir Walkscore pour la « marchabilité »). En poussant l’idée, on peut aussi imaginer y intégrer de l’information multimodale, capable de comparer avion, train et voiture… Ou encore l’introduction d’ »iso-Co2″ pour restituer les points géographiques accessibles pour le voyageur éco-responsable…

Publicités

février 20, 2008. cartographie, Chronos, City Break, Durable, Recherche, Temps.

Laisser un commentaire

Be the first to comment!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :