De l’égo à l’éco

Alors que les prémices de solutions plus soutenables s’esquissent pour la voiture, les coups de crayon de Pessin soulignent que nous ne sommes qu’à une étape du problème. La massification des accès à la voiture individuelle en Chine, Russie, Inde, Brésil… avec des taux de croissance des ventes de l’ordre de 25 à 30% ne va qu’accentuer le problème.
Pour le professeur Jim Hansen (NASA Institute), le drame de la pollution réside dans le fait que nous considérons inéluctable (a god-given fact) de brûler jusqu’à épuisement de TOUTES les énergies fossiles sur terre. Devant le Royal College of Physicians de Londres, le chercheur défend l’idée que le niveau de CO2 dans l’atmosphère avait « déjà atteint ou dépassé la limite du tolérable »…Le chemin qui ménera de l’égocentrisme à l’écoresponsabilité est encore long … trop long.

pessineco.png
Publicités

février 15, 2008. Chronos, Durable, Ecoresponsabilité.

Laisser un commentaire

Be the first to comment!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :