Le petit écran est-il libre d’accès ?

Pour légitimer son modèle publicitaire en devenir sur le mobile, Eric Schmitt, patron de Google avait lancé un pavé dans la mare des opérateurs en déclarant à Reuters il y a quelques mois : « your cell phone should be free » . Le mobile concentrera progressivement l’avenir du web et de ses modèles économiques. Cela a déjà commencé. Une récente étude de Jupiter Research détaille ces tendances : 40% des sites Web ont une version mobile, 22% en prévoient une pour l’année prochaine, 29% des sites mobiles disposent d’informations sur les profils des utilisateurs… Cependant, les annonceurs sont seulement 3% à faire de la publicité sur ces mêmes sites mobiles. Les acteurs du marché ne s’interrogent pas tous de la même façon.

Les opérateurs télécoms feraient-ils écran aux annonceurs désireux d’engager des campagnes de publicité mobile ? La société Celltick propose de contourner l’obstacle. Elle annonce (IHT, « Advertisers’ direct cellphone connection« ) le développement d’un logiciel permettant aux annonceurs et médias d’envoyer directement leurs contenus publicitaires sur les mobiles, leur reprochant au passage la lenteur de leur stratégie marketing. InternetActu s’interroge (« La publicité sur mobile : pas trop vite ! » ) et fait état d’incertitudes, notamment sur la valeur du marché du marketing mobile qui oscille du simple au double (11 milliards de $ en 2011 pour l’un, 24 en 2013 pour l’autre). On sait aussi les objections évidentes à l’intrusion publicitaire sur l’écran du mobile. Il en résulte pour le moment des opérateurs frileux, peu enclins à ouvrir leurs réseaux. Face à ces questions, Celltick a donc choisi de tailler dans le vif.

Qu’en dira l’usager dont on sait part ailleurs qu’il n’active que très très modérément les pubs du web (« Qui clique sur la pub ? ») ? Hormis une stratégie d’opt-in par une publicité passive puis activée par l’usager, aucun service particulier n’a été mis au point par Celltick pour le séduire.

Toutefois, on voit mal aujourd’hui ce qui résistera à la pub sur le petit écran. Aucun autre écran n’y a jamais résisté, qu’il s’agisse du cinéma, de la télévision ou du PC via le web. Des régulations se mettront sans doute en place pour respecter des régles élémentaires. La publicité sur mobile redéfinira sans doute à terme le rôle des opérateurs télécom et celui des médias traditionnels pour qui il sera tout autant incontournable, mais bien malin sera celui qui saurait aujourd’hui en définir les contours.

Advertisements

janvier 21, 2008. Étiquettes : , , , . 5e Ecran, Chronos, Média, Mobile, Opt-in.

Laisser un commentaire

Be the first to comment!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :