Les « pires lieux urbains », une affaire collaborative

Taguer la ville n’est pas nécessairement une question de technologie ou de dissémination de puces informatique, mais reste toujours une affaire d’information prodiguée par les usagers eux-mêmes. Ces derniers se posent en individu-media, réalisant un « reporting » intelligent de leur environnement urbain et contribuant à une œuvre collective. C’est précisément ce que propose le blog Worst Urban. Un groupe Flickr a été créé qui permet à tous d’envoyer des photos des « pires lieux urbains ». Cette photo de Cheltenham est particulièrement sinistre et ironique.

subwayopen.png

Photo : Hot360. Cheltenham

Publicités

décembre 10, 2007. 5e Ecran, Chronos.

Laisser un commentaire

Be the first to comment!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :