La route et l’avion en « dernier recours »

Avec la nomination d’Al Gore comme prix Nobel, la paix se loge à l’enseigne d’une vision durable de la société. Avec les rencontres de Grenelle, les réductions drastiques d’énergie sont à l’honneur jusqu’à prétendre joliment que  « la meilleure énergie est bien celle que l’on ne consomme pas« . Cerise sur le gâteau, Ipsos nous apprend que « les risques liés à la pollution de l’air et de l’eau » sont passés en tête des préoccupations des Français, devant les questions d’insécurité. Citée par presque 6 personnes sur 10 (57%), la pollution environnementale arrive en tête de leurs préoccupations et loin devant l’insécurité et la délinquance (47%) ».

En ligne de mire, les usagers de la route et de l’avion (Les Echos : Les experts du Grenelle veulent ponctionner les usagers de la route et Les projets du Grenelle de l’environnement). Ce qui attend ces usagers est énoncé – ce ne sont que des principes, attendons de voir l’œuvre ! – : « le paradigme actuel, fondé sur la priorité accordée aux infrastructures routières et autoroutières doit être abandonné au profit d’une logique de développement intégré, dans laquelle la route et l’avion deviennent des solutions de dernier recours ». Concrètement, un programme national des infrastructures de transport est prévu d’ici à la fin 2008, avec à la clef 1.500 km de lignes de tramway et 4.500 km de lignes à grande vitesse. Mais le financement nécessaire, 34 milliards d’euros, n’est pas précisé ! (les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent). Ce qui implique aussi une nouvelle limitation des vitesses autorisées pour les automobiles et des ponctions supplémentaires sur les stationnements. La région Ile-de-France va plus loin (Jean-Paul Huchon veut relever le versement transport) et prévoit de taxer les places de stationnement des immeubles de bureaux et des centres commerciaux ainsi que les promoteurs immobiliers dont les plus-values sont liées aux investissements publics de transport.

Publicités

octobre 12, 2007. Chronos, Durable.

Laisser un commentaire

Be the first to comment!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :