Où se niche l’intelligence collective ?

Photo : Sabri Mezghiche

L’information collaborative n’est ni nécessairement une question de technologie, ni de démarche volontaire. Elle peut aussi procéder d’observation d’usages, à traduire éventuellement ensuite en services.
Ainsi les quais de métro livrent à l’observateur attentif des traces noires régulières sur la bande blanche le long de laquelle glissent les rames. Elle résulte de milliers de contributions individuelles de voyageurs piétinant devant les portes. Il reste à se placer dans ces traces pour laisser descendre les voyageurs, avant de monter dans la rame… C’est ce que la RATP matérialise désormais sur certaines lignes très fréquentées.

Publicités

septembre 25, 2007. Étiquettes : , , , , , , . Chronos, Civilité, crowdsourcing, Flux, Mobilité.

Laisser un commentaire

Be the first to comment!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :