Conversion au mobile. Une histoire de musique

Les échos_musique_en_ligne

Les Etats-Unis et le Japon concentrent l’essentiel du marché payant de la musique en ligne ($1,5 milliard, voir graphique des Echos, La musique numérique manque d’un modèle économique, 24/09/07). Mais l’essentiel n’est pas là. Certes, le marché va croître, mais dans quel modèle ? Tandis qu’aux Etats-Unis les 2/3 de ce commerce se font à partir d’internet fixe, au Japon plus de 90% du même commerce se réalise depuis le mobile. Les deux modèles sont-ils le reflet de deux sociétés : l’une hypermobile et l’autre encore ancrée dans un modèle sédentaire ? Cela va t-il changer ? et est-ce uniquement une question d’intelligence des supports et des interfaces ? Edgar Bronfman, le PDG de Warner Music, est pourtant confiant, tant dans le développement de la musique en ligne que dans sa migration vers des modèles mobiles : « Avec iTunes et les ringtones , on a fait qu’effleurer le potentiel. »

Réponse bientôt avec la massification du iPhone et des terminaux assimilés. Déjà des signaux de cette migration vers le mobile ont été identifiés du côté de la recherche sur mobile par Marissa Meyer, une des vice-présidents de Google (voir Googlez Mobile, Googlez la ville).

Advertisements

septembre 24, 2007. Chronos, Mobilité.

Laisser un commentaire

Be the first to comment!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :