Les mobiles traçent les cartes en temps réel

La Notte Bianca (Nuit blanche) romaine du 8 septembre activera les cartographies dynamiques (Wiki City Rome) du projet Real Time Rome mené par le MIT. C’est la révélation de l »Internet des choses » via la cartographie numérique de la ville. Ces cartes intelligentes sont le résultat de l’agrégation des données de milliers de terminaux personnels. Leurs informations se fondent dans un outil collectif qui traduit les mouvements de foules, l’intensité des événements, les positionnement des trains, bus… La carte devient le nerf de la mobilité. Elle favorise les chorégraphies personnelles, en même temps qu’elle les agence à celles de la ville.

Le temps devient l’ingrédient central de la carte et fonde sa nouvelle valeur : la carte devient outil d’interprétation continue de la ville. Adossée au mobile, elle peut faire le jeu de l’intelligence collective, autant que celui de l’information contextuelle et personnalisée… Une occasion de revenir sur ce thème de la cartographie régulièrement traité sur ce blog ! Une occasion aussi pour ceux qui s’intéressent à la carto de visiter un autre blog qui s’est fait une spécialité de ce thème (The Map Room).

Publicités

septembre 3, 2007. 5e Ecran, cartographie, Chronos, crowdsourcing, géolocalisation.

Laisser un commentaire

Be the first to comment!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :