Le seuil critique de la voiture libre-service

Face au premier million de déplacements Vélib’ signés en moins de trois semaines, les déplacements de voitures en libre-service ne pèse pas lourd : 2300 adhérents aux autopartages parisiens contre déjà des dizaines de milliers d’abonnés Vélib’. Mais Les Echos (L’autopartage gagne les grandes villes françaises) rappelle que la ville de Paris dit vouloir « mettre en place l’équivalent des stations Vélib' » à partir de l’automne, c’est-à-dire des parkings de surface en stations où l’usager accèderait à la voiture aussi librement qu’avec le vélo. Il reste que la tâche est plus rude. Il faudra remplir ces stations d’une offre : aujourd’hui, la capitale ne compte que 120 voitures en partage, un parc qu’il faut largement dépasser pour atteindre un seuil critique où l’offre devient visible et crédible. Et plus encore ! Il sera crucial de développer une offre qui déborde les frontières de la Ville pour irriguer les couronnes. Rappelons que c’est de là que viennent l’essentiel des flux automobiles qui irriguent Paris.

Publicités

août 3, 2007. Chronos, collectif/individuel, Vélib.

Laisser un commentaire

Be the first to comment!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :