Vélib : la technologie invisible

Concentré sur le Vélib’ et son point d’attache, l’homme est perplexe face à la drôle de machine. Il ne sait pas que l’information est sur la borne et que la station est momentanément hors service. La difficulté vient du design de la technologie. Obscur pour notre sénior, cette idée de technologie invisible est une évidence chez les jeunes. Il suffit de les observer sur une station Vélib’. Un récent rapport de Reuters enfonce le clou :

“Young people don’t see ‘tech’ as a separate entity – it’s an organic part of their lives. Talking to them about the role of technology in their lifestyle would be like talking to kids in the 1980s about the role the park swing or the telephone played in their social lives — it’s invisible.”

(Andrew Davidson, vice president, MTV’s VBS).

Ce qui fait dire à Mathew Malloy (Responsable Marketing et Ventes) de ZipCar, leader de l’auto en libre-service :

« The best technology is when people don’t know they’re using it. »

Il reste du chemin à faire.

Publicités

juillet 27, 2007. Chronos, digital natives, Flux, Vélib, Vélo.

Laisser un commentaire

Be the first to comment!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :