La ville à portée de pied…Ou de vélo !

image-8.png

Ci-dessus la « marchabilité » (60%) depuis la rue des Archives, Paris.

On oublie que la marche est un « mode actif » (c’est la RATP qui le dit !) au même titre que le bus, le vélo ou l’auto. Le service Walk Score replace la marche dans sa performance individuelle et inscrit les localisations sur une échelle de « marchabilité ». La marchabilité est l’indice d’accessibilité aux ressources de la ville à pied. L’algorithme de marchabilité se construit sur une batterie de caractéristiques qui définissent l’accessibilité : parcs et espaces publics, rues à vitesse limitée, densité, etc.). La dimension collaborative est présente, elle permet d’enrichir les informations sur les points d’intérêt de la ville via My Maps, parce qu’on est évidemment sur un fond de carte Google !

Suggestion ! Et si on faisait la même chose sur l’accessibilité en vélo… en ces temps de Vélib’… ?

Via Loïc Haÿ

Advertisements

juillet 25, 2007. cartographie, Chronos, Flux, Navigation, Vélib, Vélo, Ville familière.

Laisser un commentaire

Be the first to comment!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :