Le défi du fluide

image-reseautram-lea-carre.jpg

Photos : Lea Marzloff

Dans les ciels bruxellois et gantois, les câbles des tramways s’enchevêtrent au-dessus de nos têtes et livrent des figures insolites et complexes. Au sol, rien que de la fluidité : des trams qui croisent des voitures, qui croisent des vélos, qui croisent des piétons, qui croisent des trottinettes et des rollers, qui croisent des poussettes et des chaises roulantes dans un espace partagé. A Gand, il n’y a même plus de délimitation entre trottoir et chaussée. Alors, on regarde autour de soi (… parfois même au-dessus de soi !).

Advertisements

juin 20, 2007. City Break, coexistence, Flux.

One Comment

  1. nicolas replied:

    C’est effectivement un phénomène fascinant… une hybridation entre les infrastructures électriques et le ciel… La série japonaise « Serial Experiment Lain » jouait beaucoup sur ces aspects là

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :