La ville à la carte

placerouge.png 47% des Américains demandent de la cartographie à l’écran de leurs mobiles. Toujours aux USA, Mapquest sert chaque jour 16 millions de cartes et d’itinéraires sur le Web. 20 millions de photos géotaguées en mars 2007 sur Internet, dont de très nombreuses images des villes… ou encore 8.5 millions de toponymes pour 6.5 millions de localisations dans plus de 200 langues (Geonames, le Wikipedia de la toponomie). La Ville 2.0 se nourrit de ces images géolocalisées et drainées par les tags des citadins ; des points de vues individuels s’organisent en démarches collectives. Pas étonnant que Google prolonge sa puissante action sur les cartes par l’acquisition prochaine de Panoramio qui permet justement de placer des photos sur les cartes. La carte est morte, vive les milliards de cartes collectives-individuelles. Sur la photo, les posts pour la Place Rouge à Moscou.

Bruno Marzloff

Publicités

juin 4, 2007. 5e Ecran, API (Agrégation Personnalisée de l'Info), cartographie, crowdsourcing, géolocalisation, Hubs, Navigation, Partages, Trouvabilité, Urbanité, Ville familière, Villes 2.0.

Laisser un commentaire

Be the first to comment!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :