La « Guerre froide » des modes aura-t-elle lieu ?

443497653_125faeeee5_m.jpg Mélanger les modes de déplacement au sein d’un même espace mène-t-il forcément à une pagaille générale ?
La tendance est aux voies dédiées et espaces réservés. Chaque mode (vélo, voiture, ou deux-roues motorisé) est roi dans son espace et se comporte en délinquant dès lors qu’il en franchit les frontières.
A l’inverse, « l’intrus modal » n’est pas épargné lorsqu’il s’aventure hors de ses limites. Dans l’espace réservé, intolérance et passe-droit sont de mise. En dehors, on fraude. « Guerre froide » des modes ? Suffit-il d’élever des cloisons pour éviter toute friction ?

Changeons la donne ! Et si on rendait les espaces accessibles à tous, indifféremment des modes empruntés. C’est la logique des expériences de Shared Spaces : les voies sont partagées par tous, les modes sont amenés à se reconnaître et à se respecter. Plusieurs expériences sont menées en Europe, avec des objectifs clairs : humaniser les espaces de circulation, créer de la fluidité en décloisonnant les mobilités, éviter les séquelles d’une signalisation trop lourde, et responsabiliser les individus. Avec la vitesse comme seule ennemie commune, le schéma semble cohérent et audacieux. Probablement une idée à creuser au moment de l’arrivée des 20.000 vélos de Vélib’ (JCDecaux) dans la capitale.

Publicités

mai 31, 2007. Civilité, coexistence, Flux, Intermodal, Mobilité, Partages, Urbanité, Vélo.

Laisser un commentaire

Be the first to comment!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :